Attractivité des métiers de l’élevage

De nombreux métiers des filières d’élevage rencontrent aujourd’hui des difficultés de recrutement, en partie dues à leur manque d’attractivité. Pour apporter des éléments de réponse à ce problème, le GIS Avenir Elevages se donne pour mission d’identifier les métiers des filières de l’élevage en tension, d’analyser leurs facteurs d’attractivité et leurs freins, de se projeter dans l’avenir en réalisant un travail prospectif sur l’évolution possible des métiers, afin de réfléchir aux manières de rendre les métiers plus attractifs selon les attentes des personnes susceptibles de s’y consacrer.
Attractivite des metiers de l'élevage

Les objectifs du groupe de travail sont i) Analyser les facteurs d’attractivité des métiers de l’élevage et de ses filières, aujourd’hui et demain ; ii) Se projeter dans l’avenir et faire un travail prospectif sur l’évolution possible des métiers ; iii) Réfléchir à comment rendre les métiers de l’élevage plus attractifs pour notamment attirer des personnes qui ne sont pas du milieu agricole.

Le périmètre d’étude comprend les filières ovine lait et viande, équine, bovine lait et viande, avicole, porcine et caprine. Nous ne nous intéressons pas seulement au métier d’éleveur, mais également aux autres métiers en tension de l’amont à l’aval : du métier d’éleveur jusqu’aux métiers de la 1ère et 2ème transformation dans les abattoirs et dans les laiteries et fromageries. Le métier de vétérinaire rural n’est pas pris en compte, la profession l’étudie directement.

Cette action est conduite sur la période octobre 2019 – décembre 2021 et concerne l’axe 3 du GIS : un élevage créateur de valeur et répondant aux attentes sociétales.

Les travaux réalisés au sein du groupe de travail ont porté sur :

  • Identification des métiers en tension et de leurs facteurs d’attractivité et freins
  • Identification des attentes des personnes susceptibles d’exercer ces métiers
  • Travail prospectif sur l’évolution possible des métiers (à partir de janvier 2021)

Les réalisations à l'issue de ce travail sont :

Article de synthèse :

  • Delanoue E., Gelin M., Chouteau A., Dockes A.C., Roguet C., Baumont R., 2024. Comment améliorer l’attractivité des métiers des filières d’élevage ? État des lieux et prospective à l’horizon 2035. INRAE Productions Animales, Vol. 37 n°1. https://doi.org/10.20870/productions-animales.2024.37.1.7951

Le GIS Avenir Elevages a organisé un webinaire sur le thème "Attractivité des métiers de l’élevage" le 20 janvier 2022.

Composition du groupe de travail :

  • Chargée de mission : Margaux Gelin (GIS Avenir Elevages/Institut de l’élevage)
  • Animateurs : Alizée Chouteau, Elsa Delanoue, Anne-Charlotte Dockès (Institut de l’élevage)
  • Membres : Christine Marlin (APCA), Hélène Portes (APCA), Caroline Depoudant (Chambre d’agriculture de Bretagne), Anne-Lise Jacquot (AgroCampus-Ouest), Catherine Disenhaus (AgroCampus-Ouest), Philippe Lescoat (AgroParisTech), Sylvie Cournut (VetAagro-Sup), Jean-Yves Dourmad (INRAE), Marie-Odile Nozière-Petit (INRAE), Nathalie Hostiou (INRAE), Gilles Psalmon (CNE), Estelle Boullu (FNEC), Charlotte Lemains (Interbev), Benoît Rouyer (CNIEL), Héloïse Sellier (CNIEL), Noëlle Paolo (CNIEL), Mélissa Brocart (ANICAP), Maxime Chaumet (CNPO), Boris Duflot (IFIP), Christine Roguet (IFIP), Sophie Boyer (Institut de l’élevage), Carole Troy (IFCE), Françoise Chastanet (IFCE), Céline Leprovost (DRAAF Hauts de France), Emmanuelle Zanchi (DGER), Gwenaelle Gain (FCE), Stéphane Devillers (ALLICE), Audrey Desormeaux (FNO), Camille Desclaux (ANEFA)

Dans ce dossier

Une enquête quantitative et une enquête qualitative ont été réalisées par deux groupes d’étudiants auprès d’élèves en écoles d’ingénieurs agronomes. L’objectif était d’identifier les éventuels décalages entre les facteurs d’attractivité des métiers des filières de l’élevage et les attentes des jeunes.

Date de modification : 11 juin 2024 | Date de création : 21 janvier 2021 | Rédaction : GIS Avenir Elevages